22/07/2011

En visite ce premier jour de Foire Agricole

logo-foire-agricole-de-libramont-walexpo.jpgSans manière et sans verbiage inutile, la Foire Agricole de Libramont accueillera ce matin nombre de personnalités politiques.

Du monde politique wallon, les ministres Demotte, Henry, Reynders, Marcourt et Antoine sont annoncés.

En charge de l'agriculture, Benoît Lutgen et Sabine Laruelle seront présents.

Yves Leterme, Premier ministre sortant, devrait arriver à 10 heures.

Du côté du Palais, rien n'est, actuellement, prévu.

09:11 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Actualité, Spécial | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foire agricole, libramont, inauguration |  Facebook |

27/06/2011

Les travaux ont commencé

hld_77.jpgOn a beaucou parlé "ferroviaire" ces derniers temps.

Ce n'est pas fini, puisque " Le Blog du Chestrolais " informe ce matin, photos à l'appui, que les travaux ont débuté.

Rappelons que cette nouvelle desserte ferroviaire a pour but de relier le zoning indutriel de Molinfaing (Neufchâteau) à la ligne Namur-Luxembourg (L 162) en vue de privilégier le transport du fret par le rail.

Si l'initiative est louable et dans l'air du temps, beaucoup de riverains avaient manifesté un mécontentement certain à l'idée d'un paysage défiguré.

Malgré des suggestions émises, l'idée de raccorder ce zoning à la défunte L 163 (Libramont-Bastogne) n'a pas été prise en compte.

Cela aurait pourtant permis de revitaliser le rail en province de Luxembourg et, outre les services "passagers", le train aurait été  apprècié pour le "light fret" par diverses entreprises dans la région de Bastogne.

25/06/2011

Trains en province de Luxembourg: espèce en voie de disparition

train_pendelino.jpgLe train va-t-il être réservé à une certaine partie de la Belgique seulement ?

Malheureusement, la province de Luxembourg et le ferroviaire ont déjà fait couler beaucoup d'encre cette année, et pas toujours dans le bon sens.

Des lignes existantes qu'on ne veut pas voir renaître, des raccordements ferroviaires industriels qui ne pourraient déboucher sur grand-chose et puis, l'Athus-Meuse qui serait laissée comme telle, les autorités "compétentes"privilégiant la création d'un axe de fret direct de Liège vers l'Allemagne.

Cette fois, ce sont les membres d'Ecolo (dans le Luxembourg) qui montent au créneau dans le dossier de la cabine de signalisation de Libramont qui, à peine terminée, n'aurait déjà plus aucune utilité.

Cécile Thibaut, sénatrice Ecolo, affirme que "accepter la suppression, c'est accepter la concentration des moyens sur un 1/3 du territoire", inadmissible estime-t-elle puisqu'une entreprise publique doit être présente sur tout le territoire.

"C'est inacceptable et cela signifiera la mort du train en zone rurale" poursuit la sénatrice.

Le pendelino : pour amuser les vaches de la verte province ?

Le train pendulaire, censé faire gagner du temps (quelques minutes tout au plus) passera inévitablement par nos terroirs.

Vous avez bien lu : "passera".

Parce qu'y faire arrêt soulève déjà des grandes questions !  S'arrêtera-t-il à Libramont ou à Marbehan ou à Arlon ? La tendance générale penche vers Arlon. Dès lors, les passagers au départ de Libramont devront se contenter des trains conventionnels.

Comme d'habitude, et c'est à déplorer, l'habitant de la province n'est guère pris en compte par les gestionnaires du rail.

Ligne Bastogne-Libramont : le "Nessie" du rail dans la province.

En 1993, les très connus autorails jaune et rouge (jaune et bleu par la suite) cessèrent de transporter les passagers de Libramont à Bastogne.

Il faut dire que la ligne L 163, sur la plan technique, devenait dangereuse. Juste avant sa mise au repos forcé, la voie imposait, à certains endroits, une vitesse maximum de 40 Km/H.

Normal car vétuste ? Pas vraiment. Une voie de chemin de fer, c'est comme tout, çà s'entretient, et de ce point de vue, une volonté de pourrissement de la situation était montrée par la SNCB.

Ceux qui disposent peut-être encore des derniers indicateurs d'horaire pourront le constater.

Dans l'exemplaire de 2004, on pouvait toujours lire que "La L 163 était temporairement hors service et remplacée - NDLR: toujours temporairement - par des services de bus.

Ceux connaissant un peu le sujet l'avaient compris depuis longtemps: les "Chemins de Fer belge" n'ont jamais eu la moindre intention de rénover la L 163. Un homme politique bastognard le dira, à l'époque: la SNCB fait comme les Allemands en '44 ! Ils isolent Bastogne.

Pourtant, en 2011, il faut tout de même constater plusieurs choses :

1. Bastogne est un pôle scolaire important.
2. C'est aussi un centre administratif et commercial de renom.
3. C'est une zone de concentration de zoning d'activités économiques.
4. L'agglomération de la ville compte plus de 14.000 habitants et est, de ce fait, la 4è commune en population de la province de Luxembourg.

Enfin, Bastogne est le chef-lieu à ne pas (plus) avoir de gare ferroviaire en activité.

L'avenir du rail dans nos terroirs.

Les perspectives paraissent sombres. En effet, les responsables du rail semblent ne reculer devant aucun obstacle.

S'il ne fallait prendre qu'un seul exemple, il serait double.

Plus de 400 millions d' € pour moderniser et électrifier l'Athus-Meuse. Début du trafic électrique: 2002. Et aujourd'ui, ce même trafic pourrait devenir anecdotique.

Pour l'exploitation des services "voyageurs" sur la même ligne, alors que l'électrification était en cours, la SNCB a acheté 96 exemplaires d'un autorail diesel (les AR 41 belges furent construits par Alstom en Espagne) ... Des trains diesel sur une ligne nouvellement électrifiée ...

Espèrons un sursaut de bon sens, souhaitons que le sud du pays ne deviennent pas la seule partie de l'Europe où les trains ne servent que, de temps en temps, à occuper la journée des vaches !

 

24/05/2011

L'Athus-Meuse aux oubliettes ?

ar41_2.jpgOn avait déjà craint le pire pour la ligne Athus-Meuse suite au maintien ou pas de la cabine de signalisatiion de Libramont, mais aussi lorsque le futur des ateliers de Stockem avait été mis en cause.

Mais cette fois, et alors que les deux problématiques citées ne soient pas encore soldées, la menace sur l'objet de l'Athus-Meuse se fait plus lourde encore.

Les dirigeants du rail belge imaginent une ligne directe (pour le fret) entre Anvers et l'Allemagne.

Cela reviendrait à, quasi, rendre obsolète, la ligne traversant Gaume et Ardenne, ligne pour laquelle plus de 400 million d'€ ont été consacrés en vue de sa rénovation et de son électrification.

Selon la CSC Transcom, l'avènement des wagons containers à grande capacité P 400 représente la mise en route d'un matériel non certifié sur la ligne. Et de rappeler que l'axe passe aussi par le Grand-Duché où une homologation risque d'être nécessaire. De plus, B Logistics annonce la fermeture du triage de Ronet pour fin 2011.

En résumé, tout partirait donc de la Flandre. De nouveau, exit le bénéfice pour la Wallonie.

Pour la CSC, les forces vives du Luxembourg doivent se fédérer et "faire reconnaître le trafic diffus comme service d'utilité publique".

L'enjeu est grand puisqu'il concerne plusieurs structures: le Terminal Container d'Athus, des scieries à Marbehan et, bientôt le zoning industriel de Molinfaing ayant déjà demandé le raccordement au rail.

12:50 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Actualité, Services, Spécial | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : athus-meuse, athus, luxembourg, arlon, virton, betrix, libramont, stockem, trains, traffic marchandises, fret |  Facebook |

23/05/2011

Libramont

La Maison de jeunes ouvrira ses portes ce samedi 28 mai, un évènement qui sera bien célébré.

11h30 marquera le début des activités, et pas n'importe comment. Tout d'abord, un apéro-dinatoire et, par la suite, un barbecue spécial puisque préparé par les jeunes gourmets de l'atelier cuisine.

Un peu de digestion avant d'assister à des prestations de breack dance, de percussions, de théâtre et d'improvisation.

Vers 16h30, les artistes de la région donneront eux aussi de la voix et du talent.

Bien entendu, jeux, démos et expos seront de la partie.

Mille et un projets dnt déjà annoncés.

09:56 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Agenda, Culture, Loisirs, Manifestation, Spécial | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libramont, maison des jeunes |  Facebook |

18/05/2011

Match d'improvisation à Libramont

L'équipe d'improvisation amateur de Libramont, « les Bêtes de Foire »,
a le plaisir de vous inviter à venir assister à un match d'impro opposant l'équipe de Habay
à celle de Dinant (deux équipes du Championnat de Belgique).

 


Ils sont jeunes, ils sont beaux et ne demandent qu'à vous faire passer un bon moment!
Un événement à ne pas manquer!

 


(en collaboration avec la F.B.I.A. et la Maison des Jeunes Libratoi)
Salle "le chapiteau" de l'Institut St-Joseph de Libramont
Tél. 0476/29.65.65
Entrée: 6 € par adulte - 4 € pour les moins de 12 ans.
Le match débute à 20h30. / Date: 20 mai

09:36 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Agenda, Loisirs, Manifestation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libramont, haby, match d'improvisation |  Facebook |

10/05/2011

Hunting Belgium

chasse_arme.jpgPour la 14è fois,les adeptes de gibiers, de chasse et de nature auront leur Salon: Hunting Belgium.

Ce Salon aura lieu du 20 au 22 mai au Walexpo de Libramont.

Armes de chasse, vêtements spécifiques, accessoires pour chasseurs seront les pointts principaux concernant les exposants.

Quelques démos seront organisées avec chiens de chasse, parcours 4x4 et cors de chasse.

Ce n'est pas tout puisqu'on évoquera aussi ... la déco tant extérieure qu'intérieure. Des stands vantant la qualité des spécialités artisanales seront aussi présents.

PAF: 10 €, tarif réduit: 8 €

09:19 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Agenda, Loisirs, Manifestation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chasse, salon de la chasse, hunting belgium, libramont, walexpo |  Facebook |