14/08/2011

Edito

edito_2011.28.jpgHier samedi 13 août, quinze ans plus tôt exactement, l'affaire Dutroux envahissait les médias du monde entier.

Oui, cela se passait "près de chez nous". Le détonateur fut l'enlèvement de la jeune Laetitia Delhez, à Bertrix. Que dire pour la suite ? On sait tous la peine, le chagrin, la honte et le sentiment de haine que cette affaire a causé.

Quinze ans après, que reste-t-il de ce drame ?

La réforme des polices, le souvenir de la Marche Blanche ... Tiens la Marche Blanche !  Parlons-en. Les organisateurs (en partie) furent reçus par JL Dehaene. Promesses, paroles et vent: cela résume-t-il le résultat de cette rencontre sur un coin de table ce dimanche après-midi là ?

On pourrait en avoir l'impression. On se souvient que M. Bourlet a été muselé (souvenez-vous de la fameuse phrase en direct sur la RTBF " J'irai jusqu'au bout, si on me laisse faire" (24 août 1996) - (citation où le Magistrat faisait référence à l'affaire des titres volés) et que M.Connerotte a été débarqué ! Diable, une assiette de spaghettis a fait force de loi !

Quinze ans plus tard, un inculpé de l'époque (Michel Nihoul) a été mis hors de cause, un autre (Lelièvre) a demandé la liberté conditionnelle, ce qui lui fut refusé et Michèle Martin a obtenu la sienne mais reste en prison, aucune "structure" ne voulant ou ne pouvant la recevoir.

Dutroux, qu'on ne s'y trompe pas, coule des jours paisibles, au frais du contribuable, dans sa cellule de prison. Et il en a des avantages ! C'est qu'il n'est pas question qu'il soit exposé aux risques d'une détention ordinaire ! Non ! Il fut même dit dans la presse qu'on lui octroyait des avantages propres à lui rendre la vie douce, toujours plus douce.

Quinze ans plus tard, il y a cette enquête assez aboutie que pour avoir permis la tenue d'une Cour d'Assise.

Pourtant, chacun de souvient de cette polémique autour de l'analyse de pièces voulue par Michel Bourlet et non souhaitée par le juge Langlois. Revenir sur la forme et le fond ne m'appartient pas, mais donner mon avis est faisable:  a-t-on analysé l'essentiel ? A-t-on fait tout pour voir si une "autre" vérité était simplement plausible ?

Je n'en sais rien, mais toute cette histoire, je le redis, quinze ans plus tard, laisse de sinistres traces dans le coeur et la mémoire de l'opinion publique.

Un exemple encore. Je suis Chestrolais et j'ai vécu, quasi en temps réel, la tentative d'évasion de Dutroux. On le sait, il sera repris quelques heures plus tard dans une forêt proche de Straimont, entre Neufchâteau et Florenville.

On dira, côté des enquêteurs, qu'on "suppose" que le monstre de Marcinelle voulait atteindre la France. Pourtant, se rendre dans une forêt, alors qu'il dispose d'une voiture qu'il a volée, n'est certainement pas le moyen le plus rapide pour y parvenir.

Dans la région, certains habitants proches de l'endroit où Stéphane Michaux (garde forestier) a tenu Dutroux en respect jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre, ont une idée bien différente à ce propos. Les questions adéquates furent-elles posées à propos de tous ceux connaissant la particularité des lieux ? Si la réponse est négative, on peut parler de lacune, si elle est positive, on en a pas tenu compte et là, on frôle (si on ne l'atteint) la non-prise en charge d'éléments pouvant mener à la découverte d'une "nouvelle vérité". Ce que je dis ne soulève pas le moindre doute quant à l'intégrité des enquêteurs, de la Justice ou d'autres instances, mais, des questions restent posées, les réponses ne pourront probablement jamais être données et la vie continue ...

Mais quelle vie pour les personnes traumatisées ?

Il est à souhaiter le plus fortement possible que pareille journée qu'un 13 août 1996 ne se reproduise à nouveau.

L'affaire de cet infâme personnage a terni de manière indélébile, la Belgique et ses habitants. Puisse le sort épargner la terre entière de ce genre de "saloperie humaine" qu'est ce pitoyable Dutroux.

Autant que possible, bonne semaine à tous.

 

05:55 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Edito | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edito, gaume, ardenne |  Facebook |

13/08/2011

Chiny : pour la fondation belge contre le cancer

musique_portee.jpgUn rendez-vous à retenir pour ce dimanche 14 août.

Il s'agit d'un concert de la Chorale Notre-Dame de Luxembourg de Chiny en 1ère partie. Viendront ensuite orgues et trompes de chasse.

Le tout se déroulera en l'église de Chiny à 20 heures.

Les bénéfices iront à la fondation belge contre le cancer.

10:01 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Agenda, Manifestation, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chiny, concert, fondation belge contre le cancer |  Facebook |

12/08/2011

Le long week-end du 15 août et la circulation

files_autoroute.jpgDans le sens des départs ce vendredi aprè-midi et samedi matin, dans celui des retours lundi après-midi et en soirée, la circulation promet d'être très importante pendant ce week-end du 15 août.

D'autre part, beaucoup reviendront des vacances estivales et d'autres y partiront seulement, ce qui ne devrait pas arranger les choses.

La meilleure des astuces est, soit d'anticiper, soit de retarder le départ.

On peut aussi adopter un autre intinéraire pour éviter les zones où le trafic risque d'être "rouge".

Dans tous les cas, le radio-guidage sera un bon compagnon.

Rappelez-vous de marquer des pauses, prévoyez un casse-croûte et des boissons, n'hésitez pas à vous arrêter sur une aire de repos pour prendre l'air, faire quelques pas et respecter vitesse plus consignes de sécurité habituelles.

Bonne route !

11:00 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Services | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : circulation, 15 août, gaume, ardenne |  Facebook |

Meix-devant-Virton

peinture_peintre.jpgCe sera la 27è exposition d'artistes peintres et sculpteurs à Meix-devant-Virton, du 13 au 22 août.

Le tout se déroulera à l'école communale de Meix.

Beaucoup de créateurs de la région vous feront profiter de leur talent.

On peut visiter chaque jour de 14h30 à 18h30.

A noter: le dimanche 14 août, des artistes montreront leur technqie de travail ente 15 et 18 heures.

Ce sera l'après-midi "Artistes au travail".

10:28 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Agenda, Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : meix, exposition, peintre, sculpteurs, artistes au travail, gaume, ardenne |  Facebook |

27è Gaume Jazz Festival

27_gaume_jazz_festival.jpg

Toutes les infos sur le programme et l'ambiance de la 27è édition du Gaume Jazz Festival sur le site officiel: cliquez

09:47 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Agenda, Culture, Loisirs, Manifestation, Musique, Spécial | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gaume jazz festival, gaume, ardenne |  Facebook |

11/08/2011

Colruyt fait (déjà) polémique à Florenville

commerce.jpgColruyt, ce sont ces grands magasins bien connus. Et, Colruyt applique toujours la règle n°1 en matière de commerce: être présent partout.

Dans cette optique, on apprend que l'enseigne de la firme a la ferme volonté d'ouvrir une surface commerciale à Florenville.

Si la concurrence est un des principaux moteurs de l'économie, à Florenville, c'est une levée de boucliers qui se produit.

L'emplacement.

C'est à la rue de la Station (RN 85) que le magasin devrait s'établir. La rue allant vers Neufchâteau verrait ainsi le bâtiment se situer sur la gauche de la chaussée.

Le tout entrainerait la disparition des bois à cet endroit.

Que dit le collège communal ?

Une demande a été faite en février 2011 auprès de la commune. Une réponse négative a été donnée en mai.

Le demandeur a alors fait "appel" au comité interministériel qui, trois voix contre deux, a exprimé une réponse positive.

Côté autorités communales, on ne fait guère de commentaires. On travaille sur le dossier.

Et la concurrence ?

Les acteurs commerciaux florentins craignent que si un Colruyt s'implante à cet endroit, les habitants des proches villages, les campeurs, les touristes aillent directement dans ce magasin afin de gagner du temps en évitant les problèmes intrinsèques à un centre-ville.

"Délocalisation urbaine" ?

Florenville semblait se suffire à elle-même jusqu'à présent en matière de commerces locaux concentrés dans le centre-ville.

Ailleurs pourtant, le fait de voir des zonings commerciaux, dotés de magasins de "food & non-food" est courant.

La conséquence première est la matérialisation de la crainte des commerçants de la ville. Soit, le fait de voir les clients déserter les centres pour préférer l'achat à l'extérieur de la ville. Là, on parle de "gain de temps", on évoque encore la facilité de parking et l'absence de problème de fluidité de trafic.

Dans ce cas précis, il est connu que la la ville gaumaise vit, en partie, d'une clientèle française venue de la toute proche frontière. Par contre, ce qui ne devrait pas changer, c'est l'attrait touristique, et le touriste lui viendra toujours en centre-ville. Certains rétorquent que le touriste fait, avant tout, vivre l'HORECA.

Les moyennes surfaces de Florenville sont nombreuses si on tient compte de la taille de la ville. Il semble que chacune des enseignes a su fidéliser sa clientèle. Tout fonctionne bien. Dès lors, l'arrivée d'un nouveau magasin et surtout sa situation géographique a de quoi donner des soucis aux commerçants déjà implantés.

Espérons que la concurrence profite avant tout au consommateur, mais qu'elle ne provoque pas de drames commerciaux dans un si beau et agréable centre urbain.

 

10:19 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : colruyt, florenville, commerces |  Facebook |

Forêt d'Anlier

Le jeudi 11 août de 14 à 16h à Ebly : « Sur les traces d’un tourneur sur bois ».

Autodidacte, Jean Henkinet est devenu un artisan maniant le bois, abordant chaque réalisation comme un nouveau défi à relever. Il vous accueille avec plaisir dans son atelier et vous partage son art avec passion.

Entrée libre, réservation non nécessaire

Le lundi 22 août à 10h : Balade guidée en forêt.

Visite de la propriété forestière du Château d’Ansembourg (avec la découverte d’une ancienne glacière).

L’après-midi, pour ceux qui le veulent, visite libre de l’exposition sur les anciennes glacières en Belgique au Moulin Klepper à Neufchâteau.

(3€/enfant, 4€/adulte). Réservation indispensable 061/27.50.88

08:59 Écrit par De Gaume et d'Ardenne - Rédaction dans Agenda, Culture, Loisirs, Spécial | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : activités, marche, exposition, neufchateau, assenois, gaume, ardenne |  Facebook |